La Trahison des Images – René Magritte

pomme magritteLa Trahison des Images est une toile de René Magritte qui a ensuite inspiré plusieurs autres tableaux comme celui que Rothgerber vous présente aujourd’hui, “Ceci n’est pas une Pomme”. Le premier tableau est le fameux “Ceci n’est pas une Pipe”. Cette série de tableau ont été réalisé pour sa belle sœur afin de décorer son magasin, rue du Marché au Charbon.

Ces toiles sont devenues parmi les travaux artistiques les plus emblématiques du monde, car ils représentent un paradoxe grâce à une affirmation simple et vraie.

L’intention de Magritte, est de montrer que même peinte avec une extrême précision, de manière tout à fait réaliste, une pomme sur un tableau n’est pas une pomme. Elle reste qu’une image qu’on ne peut croquer, peler, ou mettre dans une tarte ! Magritte a, par ailleurs, peint plusieurs autres toiles sur cette thématique de l’identification de l’objet. Un de ces tableaux peint en 1927 “La Clé des Songes”, présente 4 cases contenant un objet et un mot, pour trois des quatre cases, le mot et l’objet ne correspondent pas. Alors se pose la question de savoir si le mot défini ce qui est peint ou l’objet en lui même. Plusieurs autres toiles suivent jusqu’à la toile “Les Deux Mystères”, de 1966, celle ci est une toile contenant un chevalé avec La Trahison des Images, ainsi qu’un pipe moins bien peinte au dessus du chevalé. Magritte nous pose la question de savoir quelle est la véritable pipe, la belle représentation sur le tableau, ou la pipe flou en dehors de ce qui est considéré comme la représentation.

Magritte ayant travaillé dans le domaine de la publicité, cette représentation et ce slogan sont d’autant plus pertinents, car souvent dans la publicité, l’objet vendu va être associé à un mot qui ne lui correspond pas. Cela choque sur un tableau mais pas dans une publicité.

En dehors de ces considération artistiques la qualité de cette toile, en fait un objet de convoitise et a été estimé à 2 millions de dollars pour être vendu par la suite à plus de 4.5 millions de dollars.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.