Le match ! Pomme vs Prune

apple-185017_640

 

Round Pomme :

Le Programme National Nutrition Santé recommande de consommer chaque jour au moins 5 portions (de 80g minimum) de fruits ou de légumes, et de profiter au maximum de leur variété saisonnière. Présentes toute l’année sur les étals, les pommes sont plus savoureuses en automne.

Une petite pomme ou une demi-pomme de bonne taille correspondent ainsi à une portion de fruit d’environ 80g.

Manger des pommes (2 et plus par semaine) aurait un effet favorable sur la fonction respiratoire ainsi que sur l’incidence d’asthme et d’affections des voies respiratoires.

Plusieurs études ont démontré que la consommation régulière de pommes réduit singulièrement le risque de développer un cancer, notamment un cancer du poumon et un cancer colorectal.

 

Les fibres (pectines) contenues dans la pomme pourraient agglomérer une partie du sucre et du cholestérol ingéré et en limiter l’absorption par l’intestin grêle. Les fibres de pomme permettraient ainsi de réduire l’augmentation du cholestérol sanguin, en particulier du mauvais cholestérol (LDL cholestérol).

 

Grâce à sa teneur en fibres ainsi qu’à sa quantité élevée en quercétine, un puissant antioxydant, la pomme contribue à prévenir le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité et de certains cancers. Par ailleurs, une étude a évalué l’impact de la consommation de fruits blancs tels que la pomme et la poire. Elle a montré que l’incidence des accidents vasculaires cérébraux était 52% plus faible chez les gros consommateurs.

Ainsi, la consommation quotidienne d’une pomme (120 g) réduirait le risque de 45%.

En conclusion dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain, la consommation de pommes contribuerait donc à réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité.

 

Round Prune :

 

Le Programme National Nutrition Santé recommande de consommer chaque jour au moins 5 portions (de 80 g minimum) de fruits ou de légumes et de profiter au maximum de leur variété saisonnière. La saison de la prune s’étend de juillet à octobre. Une portion de fruit correspond à trois grosses prunes ou à une poignée de mirabelles.

D’une façon générale, les vitamines, composés anti-oxydants et fibres contenus dans les fruits et légumes jouent un rôle protecteur majeur pour la santé. De nombreuses études ont démontré qu’une consommation élevée de fruits et légumes pouvait réduire le risque de développer une maladie cardiovasculaire, un cancer ainsi que d’autres maladies chroniques.

 

Décision de l’arbitre :

 

Manifestement la pomme remporte ce match, celle-ci est auréolée par sa teneur en fibre et ses bienfaits sur notre organisme notamment quant à la prévention de maladies, en effet sa réputation n’est plus à faire.

Néanmoins la pomme s’avère être davantage un fruit d’automne, bien que consommable toute l’année, c’est pourquoi la prune consiste en une bonne alternative à consommer du mois de juillet à octobre pour compléter sainement vos habitudes alimentaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.